Les alimentations.

Le rendement d’une alimentation.

 

Commençons par le début, l’alimentation est présente pour fournir de l’électricité à l’ensemble des composants présent dans l’ordinateur.

Pour cela, elle va convertir le courant alternatif (du réseau électrique) en courant continu utilisée par la carte mère et les périphériques.

 

Durant le phénomène de conversion, il va se produire une perte d’énergie à des niveaux plus ou moins élevés. (par un dégagement de chaleur)

On va parler de rendement.

 

On peut déjà en déduire deux facteurs :

  • il faudra que votre alimentation évacue obligatoirement cette chaleur, en mettant en avant une bonne ventilation et donc un apport potentiel de bruit ;

  • cette perte d’énergie, peu sur le long terme, vous faire perdre de l’argent.

 

On va le voir plus tard, mais il est possible d’agir sur le rendement, en diminuant cette perte d’énergie.

Exemple :

Avec un rendement de 70 %

Courant alternatif = 214 W

Courant continu = 150 W

64 W de puissance dégradée en chaleur.

 

Mais avec un rendement de 80 %

Courant alternatif = 187 W

Courant continu = 150 W

37 W de puissance dégradée en chaleur.

 

On voit bien sur le second exemple, que la consommation en énergie à la prise est moindre, avec une perte d’énergie inférieure, en gardant une puissance fournie à la machine égale au premier exemple.

 

Vous l’aurez compris, plus le rendement sera efficace, et moins le facteur chaleur sera présent dû à une perte d’énergie plus faible.

La certification 80+.

 

On n’est donc ici sur un label attribué aux alimentations, proposant un rendement (voir plus haut) qui certifie qu’au moins 80 % de l’énergie reçue sera transmise intégralement à la machine.

 

Il existe actuellement 6 niveaux de certification :

En optant pour une alimentation portant la certification 80+, vous êtes certains que votre alimentation chauffera moins, sera donc plus silencieuse et vous fera faire des économies d’énergie au fil du temps.

Les différents Formats.

 

Les plus représentatifs sont :

 

ATX : c’est le format que l’on retrouve le plus souvent dans quasiment tous les boîtiers PC.

Les dimensions seront toujours de 86 mm de hauteur et 150 mm de largeur, seul la longueur sera variable suivant les modèles.

 

SFX : ce format se retrouve dans des boîtiers plus compacte, type Mini Tour.

Les dimensions seront de 63 mm de hauteur, 100 mm de largeur et 125 mm de longueur.

Dans le même genre, vous avez également le SFX-L proposant des dimensions légèrement plus importantes.

 

Vous l'aurez compris, le choix du boitier va dans la plus part des cas dépendre du choix de l'alimentation. (ou vice et versa)

Alimentation modulaire ou non ?

 

Au moment de l’achat d’une alimentation, vous pouvez voir indiquer sur la fiche technique, non modulaire / semi-modulaire / modulaire.

Cela représente la façon dont les câbles seront associés ou non à votre alimentation.

 

  • Non modulaire (tous les câbles sont fixé à l’alimentation, aucune possibilité d’en enlever un)

  • Semi-modulaire (les deux câbles principaux pour alimenter la carte mère et le processeur sont fixés, les autres câbles viendront se brancher suivant vos besoins)

  • Modulaire (Vous branchez uniquement les câbles dont vous avez besoin)

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela a pour but d’éliminer les câbles inutiles, et ainsi de permettre un meilleur flux d’air et de pouvoir jongler avec le moins de câble possible.

 

Il existe également des sets de câble vendu à part (par exemple cablemod) mettant en avant différentes couleurs et gaines, ayant pour but d’ajouter une touche esthétique dans votre boitier.

Quelle puissance ?

 

Il faut déjà prendre en compte, que seuls deux composants de votre PC seront énergivores, à savoir le processeur et la carte graphique.

Tout dépendra donc principalement de la puissance de ces deux composants pour le choix de votre alimentation.


Si par exemple vous choisissez comme processeur, un i7 8700K, qui consomme dans les 150W en pleine charge (environ 40W au repos)

(N'oubliez pas que si vous souhaitez overclocker votre processeur, sa consommation en énergie augmentera)

 

Et en carte graphique, une GTX 1080 avec une consommation d’environ 200 W (suivant les modèles)

 

Au total, cela vous ferait environ une consommation de 350 W, en choisissant au minimum une alimentation de 650 W vous pouvez voir que vous aurez encore une sacrée marge devant vous !

Tous les autres composants (carte mère, mémoire, stockage) ou périphériques (clavier, souris) ne consomment que quelques watts tout au plus.

 

Donc, n’allez pas dépenser tous votre budget dans une alimentation hors de prix proposant une puissance excessive que vous allez à peine exploiter.

Ne la choisissez pas non plus trop juste, elle se retrouvera solliciter au maximum, dès le début, ce qui n'apportera rien de bon.

En résumé, prenez toujours bien en compte ce dont vous aurez besoin comme puissance pour alimenter vos composants de façons optimales.

(Vous pouvez trouver sur le net certaines marques d’alimentations qui proposent selon vos composants, de calculer la consommation totale demandée. Par exemple : https://www.bequiet.com/fr/psucalculator )

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon